Château Angélus – Une histoire de famille

Date de la visite : Mercredi 28 novembre 2018

Master 2 Droit Vigne et Vin 35ème Promo 2018-2019

 

 

  • Nom du Château : Château Angélus
  • Localisation : Saint-Émilion
  • Appellation : AOC Saint-Émilion Grand Cru

 

 

Il est de ceux que l’on ne présente plus. Propriété de la famille de Boüard de Laforest depuis huit générations, le Château Angélus, joyau de Saint-Emilion, a accédé en 2012 au rang de Premier Grand Cru classé A.

Aujourd’hui dirigé par Stéphanie de Boüard-Rivoal et Thierry Grenié de Boüard de Laforest, la volonté demeure celle de pérenniser un héritage et un savoir-faire ancestral en perpétuelle quête de l’excellence.

 

 

Excellence allant de paire avec exigence, le vignoble compte pas moins de 42 hectares, dont 23,4 hectares classés en AOC Saint-Emilion Grand cru consacrés à l’élaboration du Château Angélus.Chaque parcelle située à proximité du domaine familial porte un nom évocateur, en témoigne la parcelle « Les 4 Journaux » dont la dénomination historique fait référence aux quatre jours nécessaires pour la vendanger.

 

 

L’encépagement, composé en grande partie de cabernet franc, conduit à un mariage audacieux de cépages et donne naissance à des Grands Crus d’une grande élégance.

Fidèle à l’imaginaire que tout un chacun se fait d’une visite au sein d’un Grand Cru de Saint-Emilion privilégiant l’excellence, le ton de la visite est donné par les cloches bénies du campanile jouant La Marseillaise. C’est ensuite sous la nef magistrale, réalisée par les Compagnons du Devoir,que l’histoire de l’entreprise familiale nous est contée. La visite se poursuit par la cuverie, composée de cuves en inox, bois et ciment ; et s’enchaîne avec le chai où sont entreposés les millésimes 2017 et 2018.

 

 

L’élevage du Château Angélus se fait en barriques 100% neuves, provenant de six tonneliers différents, durant 18 à 22 mois. Le millésime 2018, dont les fermentations malolactiques viennent de se terminer, est le premier d’une conversion audacieuse en agriculture biologique souhaitée par Stéphanie de Boüard-Rivoal. Le premier millésime certifié agriculture biologique devrait alors voir le jour en 2022.

 

 

A cette prise en compte des enjeux environnementaux par la nouvelle génération à la tête du Château, s’ajoutent notamment la mise en place de QR Codes pour tracer chacune des parcelles et suivre l’avancée des fermentations de chaque cuve ; ainsi que l’utilisation ponctuelle, pour les fermentations des meilleurs millésimes, de cuves tronconiques inversées en chêne pour une moindre surface de contact entre le marc et le jus… Toutes ces innovations permettent aujourd’hui au Château Angélus de se hisser au plus haut niveau.

 

 

Pour clôturer cette visite, nous avons eu l’occasion de déguster un éblouissant Château Angélus 2011, issu d’un assemblage à 60% Merlot et 40% Cabernet Franc. Ce millésime 2011, dont l’équilibre et la complexité lui donnent tout d’un grand, a su nous émouvoir par son incroyable jeunesse et sa finale majestueuse.

 

 

Nous tenons à remercier chaleureusement notre guide, Marion Millaire, grâce à qui l’ensemble de la promotion gardera longtemps en mémoire la découverte – tant culturelle que gustative – de l’histoire du Château Angélus.

 

Marie Jabiol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *