Dans l’intimité du Château Ducru Beaucaillou Jeudi 10 novembre, nous repartons pour une nouvelle journée de visites dans le vignoble de Saint-Julien. Le père d’une étudiante de notre classe, maître de chai du Château Ducru-Beaucaillou, nous accueille chaleureusement. Quelques jeux de mots, des anecdotes rocambolesques, et nous comprenons vite que nous allons vivre une visite inoubliable, qui a tôt fait de nous faire oublier le mauvais temps. Monsieur Lusseau nous conte l’histoire du domaine tandis que nous découvrons, ravis, le parc majestueux sous ses couleurs automnales, surplombé par le château victorien et s’étendant au loin jusqu’à l’estuaire de la Gironde. L’expérience incroyable de notreLire l’article… →

Résolus de profiter au maximum de leur année pour visiter les vignobles alentours de Bordeaux, les étudiants de la 33ème promotion du Master II Droit de la Vigne et du Vin ont organisé, durant l’automne, deux journées de visites intensives des Grands Crus Classés de l’appellation Saint-Julien. Situé sur les rives de l’estuaire de la Gironde, le vignoble de Saint-Julien profite de la douceur du microclimat local et d’un sol riche constitué de différentes couches de graves, marnes et cailloux. Ses 920 hectares de vigne, exploités par 24 producteurs, en font la plus petite des appellations communales médocaines du « bord de la rivière » (avec Margaux,Lire l’article… →

Vendredi 9 décembre, les étudiants de la 33e promotion du Master Droit de la Vigne et du Vin se sont rendus à Pauillac pour découvrir le Château Lafite Rothschild. Comme de nombreux châteaux du Bordelais, le domaine tire son nom de l’alliance entre son toponyme – Lafite, qui vient du gascon « La Hite », la colline – et le nom de ses propriétaires historiques – la famille du Baron de Rothschild, qui acquière le Château en 1868, dont l’emblème constitué de cinq flèches fait référence aux cinq branches nationales de la famille. La visite, réalisée sous l’égide de Nicolas Quillet, guide et sommelier du Château LafiteLire l’article… →

Matinée à la Cave coopérative de Monbazillac Situé sur son promontoire, le Château de Monbazillac, entouré de ses vignes, domine noblement la vallée de Bergerac. Les parcelles de Sémillon, de Sauvignon et de Muscadelle s’étendent de part et d’autre du Château, sur près de 3 600 hectares. La majorité des cépages de ces domaines sont blancs, les vins rouges ne bénéficiant pas de l’appellation de Monbazillac mais de celle des Vins de Bergerac. La proximité de la Dordogne permet au vignoble de jouir durant l’automne des bienfaits de l’humidité des brumes matinales, ainsi que de la chaleur des après-midi. Ce climat chaud et humide favorise leLire l’article… →

Un accueil exemplaire dans le Château Carbonnieux, au sommet des crus classés de Graves, nous a permis de découvrir une propriété détentrice d’une histoire riche et ancienne. C’est à la sortie du chai des vins rouges souterrain, et après nous avoir dévoilé la mémoire du château dans le caveau, que M. Eric Perrin a présenté à la dégustation un rouge (2010) et un blanc (2011) ; un vin charmeur, frais et marqué d’une belle intensité aromatique. Deux vins à l’image des grands terroirs de l’appellation d’origine contrôlée Pessac-Léognan.Lire l’article… →

32ème  rentrée pour le Master 2 Droit du Vin et de la Vigne. La prestigieuse formation bordelaise connait cette année d’importants changements. Et pour cause, la nouvelle promotion a été accueillie par un nouveau directeur, Ronan Raffray, professeur de droit privé, qui succède à Jean-Marc Bahans. Directeur depuis 2005, le professeur Bahans reste impliqué au sein du Master puisqu’il continue à dispenser des cours sur le droit des indications géographiques. Cette année le Master compte 24 étudiants qui viennent de toute  la France. De nombreuses régions sont représentées ; une vrai richesse pour la promotion qui compte également une avocate de nationalité australienne. Suivant la tradition établieLire l’article… →

Nous sommes au début du mois de Novembre. Les vignes se sont parées d’une robe qui n’est pas sans rappeler celle, caractéristique, des vins de Sauternes. De subtiles nuances de jaunes illuminent les cèpes qui portent encore quelques grappes. Le Château de Myrat accueille les étudiants du Master ainsi que les membres actifs de l’Association Intermillésimes. Une visite riche en couleurs grâce à Madame Slanie de Pontac-Ricard, ancienne du Master (promotion 1994), qui a repris le domaine familial en compagnie de sa sœur. Situé sur le plateau du « Haut-Barsac », le Château de Myrat est un Grand Cru Classé de Sauternes. Ses 22 hectares deLire l’article… →