Les Chais du port de la lune – Un projet original, éthique et citoyen

Date de la visite : 11 janvier 2019

Master 2 Droit Vigne et Vin 35ème Promo 2018-2019

 

  • Nom du chai : Les chais du port de la lune
  • Localisation : Cité Claveau – Bordeaux
  • Catégorie : Vin sans indication géographique

Le 11 janvier dernier, nous avons eu l’opportunité de découvrir les Chais du port de la lune. Ces chais urbains sont la création de Laurent Bordes (œnologue) et d’Annica Landais-Haapa, ancienne étudiante du master (26èmepromotion – De Pressac).

 

 

A l’origine, Laurent Bordes, a décidé, après plusieurs expériences internationales, de vinifier lui-même son vin dans son appartement, puis dans son garage dans le quartier des Chartrons. Fort de retours positifs, il a souhaité professionnaliser son activité. Il s’associe alors avec Annica Landais-Haapa.

Tous deux vont participer à un projet associatif d’agriculture urbaine initié par le bailleur social Aquitanis ayant pour objectif de requalifier la cité-jardin Clavaud pour l’ouvrir sur la métropole bordelaise.  Les chais (de maturation, de stockage et ceux de vinification) sont alors installés dans cet environnement urbain mais également dans les blockhaus le composant. En effet, en bordure des habitations, se trouvent des blockhaus de béton construit par les allemands pendant la seconde guerre mondiale. Laurent et Annica ont donc rénové une partie des 160 m2 de leur blockhaus servant auparavant de dortoir pour les allemands. Ils continuent leur travail de rénovation au fur et à mesure. Les barriques de fermentation y sont d’ores et déjà installés et ils ont créé une salle de dégustation.

 

 

Ainsi ce projet trouve une résonnance historique au service d’une iniative originale mais également citoyenne. Longtemps repliée sur elle-même, la cité Clavaud connaît désormais un regain d’activité notamment grâce aux initiatives d’agriculture urbaine.

Laurent et Annica ne cherchent pas à produire un vin répondant à la typicité bordelaise mais, au contraire, sont en quête d’originalité. La cuvée 2017, que nous avions eu l’occasion de déguster lors de la soirée des anciens en novembre dernier, nommé « Prélude » est un assemblage de Cabernet-Sauvignon provenant des Côtes de Blaye, de Syrah des Corbières et de Merlot de Bergerac.

 

 

Chaque micro-cuvée ayant pour but d’être différente des autres, le millésime 2018 ne résulte pas d’une assemblage identique. Laurent et Annica se fournissent avant tout chez des vignerons bio allant de Madiran au Beaujolais en passant par les Corbières ou la Dordogne. Ils cherchent à avoir des vins originaux mais également éthiques, tant par leur mode de production que par le mode de rémunération des viticulteurs qui répond à la notion de commerce équitable. Les raisins sont payés à un prix permettant aux viticulteurs de pouvoir en vivre décemment mais également d’innover et de chercher à faire toujours plus de qualité.

 

 

Et n’allez pas croire que cette initiative se limite à la vinification. Laurent et Annica se déplacent plusieurs fois par an afin de suivre le développement des vignes. Ce sont eux qui ramassent les raisins à la main puis les transportent à Bordeaux avant de les vinifier. Chaque cépage est vinifié séparément puis élevé en barrique dans leur Blockhaus avant d’être assemblé. La mise en bouteille et l’étiquetage sont également fait à la main.

 

 

Nous tenions à remercier Annica et Laurent de nous avoir donné l’opportunité de découvrir leur projet. Nous avons ainsi pu découvrir un quartier de Bordeaux méconnu de la plupart d’entre nous  avec une histoire très riche. De plus, cette découverte nous a conduit à nous intéresser à une vision novatrice et originale du vin sortant des sentiers battus et demandant beaucoup d’audace, de courage et de travail.

N’hésitez pas à les contacter si vous souhaitez, vous aussi, visiter ce chai unique : https://leschaisduportdelalune.com/contact/

Cécile LISSAJOUX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *